The frog…

A little make-you-feel-good story for the end of the week – there is no cat in it, for once. 😉

About two months ago, as I was taking a walk in one of the parks around here with my parents and one of my sisters and her family, I almost stepped on a small frog. It was brownish on the brown dirt, it didn’t even try to hop away…

Well, I might be a Jedi, after all, because I was that close to squash the poor thing but I still managed to sidestep at the very last moment.

I know, you may think – “Hey, it’s just a frog, and you Frenchies eat frog legs. So… no big deal.” *sigh* First off, we don’t eat frog legs very often – some of us never do, actually -, and seriously I shiver at the idea of killing any defenseless creature.

Still, that defenseless creature didn’t look well. It needed water, and though there were still a few puddles on the dirt road, they would soon dry up. So we decided to take it back home and put it in my mother’s pond.

I let go of the poor thing on one of the flat stones around the pond, and it hopped into the slightly greenish water and started swimming… but then it spread its legs and sank, belly up.

We tried to find it so it wouldn’t drown, but it had disappeared.

Poor little frog…

A couple of weeks ago, I helped my mother clean the pond, and she bought a few more water plants, that she left inside a basket in the shallow part. Yesterday, she decided to repot them, and when she was done, there was one thing left at the bottom of the black container – a small, and very alive, brownish frog!

So, yeah, it’s still alive – and it decided to stay. 🙂

Have a great weekend! ❤

Image par Couleur de Pixabay

Une petite histoire qui-fait-du-bien pour terminer la semaine avec le sourire – et il n’y a pas de chat dedans, pour une fois. 😉

Il y a deux mois environ, alors que je me promenais avec mes parents et une de mes sœurs et sa famille, j’ai failli marcher sur une petite grenouille. Elle était brune sur la terre brune, elle n’a rien fait pour se sauver…

Peut-être que je suis une Jedi, après tout, parce qu’elle était à ça d’y passer, mais j’ai réussi à l’éviter.

Bon, je sais ce que vous pensez – “Ce n’est qu’une grenouille, et vous les français, vous mangez des cuisses de grenouilles. Alors… où est le problème?” Eh bien, pour commencer, les français ne mangent pas des cuisses de grenouilles si souvent que ça – certains n’en mangent même jamais! -, et je tremble à l’idée de tuer une créature sans défense.

Mais bon, ladite créature ne semblait pas très fraîche, ce matin-là. Elle avait besoin d’eau, et même s’il y avait quelques flaques sur le chemin, elles seraient très vite asséchées. Alors nous avons décidé de la ramener à la maison pour qu’elle se repose dans le bassin de ma mère.

Je l’ai donc lâchée sur une des pierres plates autour du bassin, et elle a sauté dans l’eau, fait quelques brasses… et coulé à pic, pattes tendues et ventre en l’air.

Nous avons essayé de la retrouver pour qu’elle ne se noie pas, mais en vain.

Pauvre petite grenouille…

Il y a deux semaines, j’ai aidé ma mère à nettoyer le bassin, et elle a acheté des plantes d’eau, qu’elle a laissées dans un panier dans la partie la moins profonde. Puis hier, elle les a rempotées, et là, au fond du panier, il restait… une petite grenouille brune, bien vivante!

Alors non seulement elle vit, mais il semblerait qu’elle veuille rester avec nous. 🙂

Passez un bon weekend! ❤


© AnneT

Pumpkin Everything

I’m so glad I live in a world where there are Octobers.”

– L.M. Montgomery, Anne of Green Gables

Halloween_0001_1_r

Fall is my favorite season. I have no idea why, but I always feel so much more energized and creative in the Fall, especially in October. The colors, the smells… I love it all! It’s so beautiful when nature puts on its most incredible, warm and bright colors right before going dormant.

I love cooking, and October… is the right time for pumpkin everything (cookies, and pies, and donuts, and so much more!) I’m not American – even though my heart is half American 😉 -, but most of the time I’ve spent on the other side of the pond was in the Fall, so I know about the “pumpkin spice everything” season. And since I made my first pumpkin pie, I’ve been asked to make pumpkin pies, cookies and such… in a country that mainly makes soups and gratins with pumpkins.

Pumpkin gives so much more color to a season that starts so flamboyant and little by little becomes so bleak.

Here, where we don’t give thanks between the last colorful burst of Autumn and the lights of Christmas, I will carve a Jack-o-lantern and say goodbye to October in a colorful manner.

HAPPY HALLOWEEN!

PS: Do you celebrate Halloween? Do you have a costume this year? And about pumpkin… what is your favorite out of the “pumpkin spice everything”?

 

 

L’automne est ma saison préférée. Je ne sais pas pourquoi, mais je me sens toujours pleine d’énergie et beaucoup plus créative en automne, surtout en octobre. Les couleurs, les odeurs… j’adore! C’est tellement beau quand la nature se pare de ses couleurs les plus incroyables, chaudes et chatoyantes juste avant d’entrer en hibernation.

J’adore cuisiner, et octobre… est le moment idéal pour cuisiner le potiron (cookies, tartes, donuts et bien d’autres choses!) Je ne suis pas américaine – même si mon coeur et à moitié américain -, mais presque chaque fois que je suis allée aux Etats Unis, c’était en automne, alors je connais bien le “pumpkin spice everything” (et oui… on retrouve les épices utilisées pour la tarte à la citrouille dans tout, vraiment tout). Alors depuis que j’ai fait ma première tarte à la citrouille, ma famille et mes ami, me réclament des tartes, des cookies et bien-d’autres-choses à la citrouille, dans un pays où on mange le potiron surtout dans des recettes salées.

La citrouille donne de si belles couleurs à une saison si flamboyante au début et qui peu à peu sombre dans la grisaille et le froid.

Ici, où nous ne rendons pas grâce (Thanksgiving) entre la dernière explosion de couleurs  et les lumières de Noël, je vais creuser ma Jack-o-lantern et dire au revoir à octobre avec un peu d’orange ici et là.

JOYEUX HALLOWEEN!

PS: Est-ce que vous célébrez Halloween? Avec un costume et tout? Et à propos de citrouille… est-ce que vous avez une recette préférée?

 

© AnneT

Happy Birthday, Little Witch!

Happy 4th Birthday, Luna!

You were supposed to die, that December day, almost four years ago… but we “found” each other and we’ve been together ever since.

You were probably born in late October, so I chose October 31st for your Birthday. You are my little witch, after all…

Joyeux 4ème Anniversaire, Luna!

Tu aurais dû mourir, ce jour de décembre, il y a près de quatre ans… mais nous nous sommes “trouvées” et nous avons toujours été ensemble depuis ce jour-là.

Tu es probablement née fin octobre, alors j’ai choisi la date du 31 pour ton anniversaire. Après tout, tu es ma petite sorcière…

 

© AnneT

Cats and Water…

As I was stepping out of the shower this morning, I realized Simba was watching me. And I wondered what he was thinking, he who hates water so much, because he had his big-round-eyes look…

Probably something along the line…

*shocked… and scared* “OH. MY. GOD! She’s dripping wet… Is so much water good for you? Is she going to melt or something? I don’t want her to melt!”

Or maybe… *taken aback* “She’s going in there willingly? No one took her by the scruff of the neck and threw her in there? I love her but she must be batshit crazy!”

Or maybe again… *in a matter of fact tone* “Mom’s a nutcase, I tell ya. Every day she goes into that evil cubicle of artificial rain and when she goes out again she’s dripping wet and smells funny.”

You know what’s so funny? I often watch Simba and Luna, wondering why they do what they do – I can interpret most of their sounds and behaviors, but they always surprise me. And at times, it just strikes me that they do exactly the same and watch me. Scary, huh? LOL

nature water blue abstract

Photo by Public Domain Pictures on Pexels.com

Alors que je sortais de la douche, ce matin, je me suis rendue compte que Simba me regardait. Et je me suis demandé ce qu’il pouvait penser, parce qu’il avait ce drôle de regard…

Probablement quelque chose comme…

*choqué… et paniqué* “OH. MON. DIEU! Elle dégouline… est-ce que toute cette eau, c’est bon? Elle va pas fondre ou un truc comme ça? Je veux pas qu’elle fonde!”

Ou bien… *surpris* “Elle entre là-dedans de son propre chef? Personne ne la prend par la peau du cou pour la forcer à entrer? Je l’adore, mais elle doit être folle!”

Ou bien encore… *sur un ton neutre* “Maman est dingue, c’est un fait. Tous les jours elle entre dans le compartiment maléfique qui produit la pluie artificielle, et quand elle ressort, elle dégouline et elle sent bizarre.”

Vous savez ce qui est drôle? J’observe souvent Simba et Luna, me demandant pourquoi ils font ce qu’ils font – je peux généralement interpréter leurs sons et leur comportement, mais ils arrivent quand même à me surprendre. Et puis soudain, les rôles sont inversés et je m’aperçois qu’ils m’observent. Ça fait peur, hein? LOL

 

© AnneT

Happy Birthday!

Happy 6th Birthday Simba!

You are such a good boy – I was so lucky we found each other!

Since he was abandoned and I found him, you probably wonder how I know he was born on October 2… Well, I don’t. But I was told he was probably born in early October, so I decided his B-day would be on the 2nd because it was the day I got engaged.

I made that day twice happy. 😀

Oh my… how time flies!

 

Joyeux 6ème anniversaire, Simba!

Tu es un si bon chat – j’ai eu beaucoup de chance que nous nous trouvions tous les deux.

Puisqu’il a été abandonné et que je l’ai trouvé, vous devez vous demander comment je sais qu’il est né le 2 octobre… eh bien, je n’en sais rien. Mais on m’a dit qu’il était probablement né début octobre, alors j’ai choisi le 2 car c’est aussi le jour où je me suis fiancée.

J’ai fait de ce jour un jour deux fois heureux. 😀

Mais comme le temps passe vite…

 

© AnneT

People say that a dog has very expressive eyes, whereas a cat doesn’t… they are so wrong! My Simba has the most expressive eyes and he can tell me so many things just by looking at me. ❤

animal cat close up domestic

Photo by Pixabay on Pexels.com

Les gens disent que contrairement à ceux des chiens, les yeux des chats ne sont pas expressifs… ils ont tort! Mon Simba a le regard le plus expressif qui soit – il sait me dire tant de chose rien qu’avec ses yeux. ❤

 

© AnneT

Summer

Where to start…

Summer here is a happy chaos of kids coming and going, parents visiting, pets trying to find the quietest hiding place… On the one hand, it’s chaotic, noisy, epic at times, and not-a-minute-to-yourself busy for any adult; on the other hand, it’s a wonderful family time with much, much love and sharing, and laughter, and fun. Let me explain… from early July to late August, my nieces and nephews come and go – sometimes all six of them are here at the same time, sometimes it’s only one of them, or two, or three, or four, or five… Sometimes they bring their pets (cats and dogs). Oh, and sometimes their parents are here too. It’s like an unrehearsed and unchoreographed ballet! Just thinking about it makes me dizzy… LOL

In the summer, some days, from the minute I get up to the minute I go to bed, I feel like I’m running a marathon. I truly love my sisters’ kids, all of them… except when I feel like wringing their necks after having to yell for the umpteenth time “Shower time!” or “Lunch/dinner’s ready!” To the first, the answer generally is “Later!”, to the latter, they invariably reply “In a minute!” (a minute, my ***… it’s more like fifteen to thirty, really). If they read this, they’ll know who they are. 😀

We had a very hot summer – not the kind of summers typical from around here, believe me – with temperatures ranging from 82°F (28°C – a normal summer temperature here) to 97°F (36°C – not normal at all, and feeling a lot hotter for lack of wind). Today was a rainy day. A real rainy day. It was the first we’ve had in almost three months and it was much needed. So, yeah, we had a hot and dry summer, and it probably made for a little more “drama” than usual… but enough said about that. I choose to remember the good times only. 😉

Now that Fall’s just started, I want to remember the summer nights spent looking at the planets (Mars, Jupiter, and Saturn), the buttermilk pancakes and the chocolate chips cookies, playing with water guns in the pool with my nephews and coming back home looking like a half-drowned cat, shopping and chatting with the girls… When they are here, I feel like the days are never long enough for all the cooking, cleaning and playing there is to do… and when they left, I feel like the days are too long and the house is too big. Paradoxical, I know. *sigh*

It takes me some time to get back to my own routine. Always.

Even the cats – who spend the summer trying to stay as far from the kids as they can – keep on jumping at the slightest noise almost a month after they departed. They will get over it… right before the kids will come back during Fall break. LOL

Par où commencer…

Ici, l’été est un joyeux chaos: les enfants arrivent et repartent, leurs parents leur rendent visite, les animaux se chamaillent les meilleures cachettes pour dormir … D’un côté, c’est chaotique, bruyant, épique même parfois, et on n’a pas une minute pour souffler; de l’autre, c’est des moments précieux en famille, pleins d’amour et de partage, de rires et de “fun”. Je m’explique: de début juillet à fin août, mes nièces et neveux vont et viennent – parfois tous les six sont là, ou bien il n’y en a qu’un, ou deux, ou trois, ou quatre, ou cinq… Et parfois ils amènent leurs chats et leurs chiens. Et leurs parents viennent passer les weekends. C’est comme un ballet sans chorégraphie que les danseurs n’auraient pas répété. Rien que d’y penser, j’en ai la tête qui tourne! LOL

L’été, il y a des jours où du lever jusqu’au coucher, j’ai l’impression de courir un marathon. J’adore les enfants de mes soeurs, vraiment… sauf quand j’aimerais leur tordre le cou parce que certains m’obligent à hurler encore et encore “A la douche!” (ce à quoi ils répondent invariablement “Plus tard!”) ou “Le déjeuner/dîner est prêt!” (là, c’est plutôt, “J’arrive dans une minute!” – traduction: plutôt quinze, voire quand les autres ont déjà terminé!). S’ils me lisent, ils se reconnaîtront. 😀

L’été a été très chaud – ce qui n’est pas “normal” où je vis, croyez-moi – avec des températures allant de 28°C (plutôt normal) à 36°C (pas normal du tout! d’autant que cela semblait bien plus encore en l’absence du moindre souffle d’air). Aujourd’hui, il a plu. Nous avons eu un vrai jour de pluie. C’était le premier en près de trois mois. Alors, oui, nous avons eu un été chaud et sec, ce qui a sans doute provoqué plus de “petits drames” qu’à l’accoutumé… mais j’en ai assez dit. Je choisis de ne me souvenir que des bons moments. 😉

Maintenant que l’automne est là, je veux me rappeler les soirées passées à regarder les planètes (Mars, Jupiter et Saturne), les pancakes au “buttermilk” et les cookies aux pépites de chocolat, les jeux aux pistolets à eau dans la piscine dont je revenais avec l’air d’un chat à moitié noyé, les après-midi shopping et les discussions avec les filles… Quand ils sont là, j’ai l’impression que les journées ne sont jamais assez longues parce qu’il faut cuisiner, nettoyer, jouer… mais quand ils repartent, les journées deviennent interminables et la maison trop grande. C’est tellement paradoxal. *soupir*

J’ai toujours besoin d’un certain temps pour reprendre ma routine.

Quant aux chats – qui passent l’été à fuir les enfants -, ils sursautent encore au moindre bruit près d’un mois après leur départ. Ça leur passera… juste avant que les enfants reviennent pour les vacances d’automne. LOL

 

© AnneT

Forget Me Not…

I’m almost afraid to start writing posts again – what if you’ve all forgotten about us? I know I’ve missed typing/talking to you. If you wanna know all about the crazy summer of this (crazy) cat lady… stay tuned!

blue petaled flowers

Photo by Lesley on Pexels.com

J’ai presque peur de recommencer à écrire… et si vous nous aviez oubliés? Je sais que ça m’a manqué de vous écrire/parler. Si vous voulez tout savoir de l’été de cette (crazy) cat lady… gardez un oeil sur ce blog!

The Frangipani “Fish”

white yellow plumeria flower in bloom during day time

Photo by Pixabay on Pexels.com

Two nights ago, I was pouring warm water into a plastic cup so I could soak a seed for the night when I noticed Luna was watching me. She really seemed enthralled by what I was doing (she loves playing in their water bowl). Then she came and sniffed the content of the cup and looked at the strange “fish” floating at the surface…

But let’s backtrack a little bit…

A month ago, I bought a frangipani (plumeria rubra “Elsie”) in a nursery. My mother had bought one (a plumeria rubra “Divine”) in the same place the year before, and in spite of being a tropical plant, it’s been thriving, so I told to myself, “why not?”.

I mean, have you seen how gorgeous frangipani flowers are? Just looking at them, and you’re on a vacation on some island (think Hawaii or Tahiti). And they smell soooooo good! So, even though I live in a place where the winters are freezing cold, with snow on the ground at times, and a frangipani needs warmth and thus have to be kept inside the house from October to early May, I bought one.

And then I needed to know everything I could about frangipanis, of course. I needed to know what kind of fertilizer they need, what type of soil because it needed more space… and so on. And that’s how I found out you can buy frangipani seeds – and I did.

I’m a (Crazy) Cat Lady… but my life is not just “all cats” – even if they tend to get involved in everything I do, lol. And one of the things I like to do is growing things – taking a seed, planting it and watching it thrive.

So two nights ago I took a plastic cup, poured water into it and added one of the seeds – they have to soak for 12 hours at the least – and Luna came closer and closer, watching what I was doing. I wish I’d had a camera at the ready to take a picture of her sniffing the content of the cup or looking at it as if she hoped it was going to move – she loves to watch the betta fishes in their tanks. Of course, the seed, being a seed, didn’t start doing antics. It was probably the most boring “fish” she’d ever seen.

Still, she kept an eye on it – it was on the top shelf, where she couldn’t reach it.

The day after, I planted the seed, that wasn’t so much fun anymore. It will be again, when it’s bigger, in a bigger pot… and Luna can paw the soil out of it – one of her hobbies.

Now I have to be patient as a cat – if the seed is still fresh enough, it will take a few to several weeks before I see any change…

Il y a deux nuits, je versais de l’eau tiède dans un gobelet en plastique pour y faire tremper une graine et Luna s’est mise à m’observer. Elle semblait fascinée par ce que j’étais en train de faire (elle adore jouer dans leur bol d’eau). Puis elle s’est approchée pour reniffler le contenu du gobelet et regarder l’étrange “poisson” flotter à la surface.

Mais revenons un peu en arrière…

Il y a un mois, j’ai acheté un frangipanier (plumeria rubra “Elsie”) chez un horticulteur. Ma mère en avait acheté un (plumeria rubra “Divine”) au même endroit l’année dernière, et bien que ce soit une plante tropicale, elle pousse bien, alors je me suis dit “pourquoi pas?”.

Avez-vous déjà vu à quel point les fleurs de frangipaniers sont belles? Il suffit de les regarder pour être transporté dans les îles (pensez Tahiti ou Hawai). Et elles sentent si bons! Alors même si je vis dans une région où les hivers sont rudes, avec parfois de la neige, et qu’un frangipanier demande de la chaleur et donc doit être gardé à l’intérieur d’octobre à mai, j’ai craqué.

Et puis j’ai voulu savoir tout ce qu’il y a à savoir sur les frangipaniers, bien sûr. Quel type d’engrais leur donner, quel type de terre aussi parce que je savais que le mien avait besoin d’être rempoté… et ainsi de suite. Et c’est là que j’ai découvert qu’on peut acheter des graines – et je l’ai fait.

Je suis une (Crazy) Cat Lady… mais ma vie ne se résume pas qu’aux chats – même si les miens s’invitent dans tous ce que je fais à la maison. Et l’une des choses que j’aime, c’est faire pousser des plantes – prendre une graine, la planter et la regarder pousser et s’épanouir. C’est plus facile d’acheter une plante, mais plus gratifiant de la faire pousser soi-même.

Alors, il y a deux nuits, j’ai pris un gobelet en plastique, j’y ai versé de l’eau tiède et plongé l’une des graines – elles doivent tremper au minimum 12 heures – et Luna s’est approchée de plus en plus pour observer ce que je faisais. Si seulement j’avais eu mon appareil photo ou mon téléphone à portée de main pour la prendre en photo tandis qu’elle renifflait le contenu du verre, espérant sans doute que ce qui flottait à la surface se mettrait à bouger – elle adore observer les combattants dans leurs aquariums. Bien sûr, la graine, étant une graines, est restée immobile. C’était sans doute le “poisson” le plus ennuyeux que Luna ait jamais vu.

Mais elle a gardé un oeil dessus pendant l’heure suivante (et peut-être pendant la nuit) – le gobelet était en haut de l’étagère, pour qu’elle ne puisse pas jouer dedans.

Le lendemain, j’ai planté la graine, qui n’avait plus aucun intérêt. Mais j’ai bien peur qu’un jour, quand le pot sera plus grand, Luna soit tentée d’aller jouer dans la terre – un autre de ses hobbies.

Moi, je dois me montrer aussi patiente qu’un chat – si la graine est viable, il faudra plusieures semaines pour voir apparaître quelque chose…

© AnneT